Zoom sur la biométrie, la mesure d'éléments biologiques

Zoom sur la biométrie, la mesure d'éléments biologiques

La biométrie ne se résume pas à un simple moyen d'identification électronique. Nombreux sont les moyens pour pouvoir identifier quelqu'un à partir de la biométrie. L'usage des éléments biologiques en est un. Il s'agit de la biométrie qui fait recours à la biologie afin de fusionner les facultés.

En ce qui concerne la biométrie, Semlex est une entreprise qui figure parmi les meilleures dans le traitement des documents identitaires. Actuellement dirigée par Albert Karaziwan, celle-ci tend encore à se rendre de plus en plus efficace et plus performante. Par ailleurs, il faut tout savoir sur la biométrie. Voici donc un zoom sur la biométrie, la mesure d'éléments biologiques.

Définition de la biométrie biologique

La biométrie analyse les traits physiques ou comportementaux d'un individu pour authentifier son identification. Il existe deux mesures d'authentification pour la biométrie. La mesure physiologique et la mesure comportementale. Mais en ce qui concerne la mesure physiologique, une division existe encore. Il y a les mesures morphologiques qui analysent la forme ou l'aspect du corps d'un individu.

Il y a également les mesures biologiques qui analysent l'ADN de celui-ci. Plus précisément, on peut analyser toutes les parties du corps humain pouvant contenir des indices que requiert la biométrie.

Comment fonctionne t-elle l'authentification biologique ?

Pour analyser l'ADN d'un individu, il faut nécessairement avoir quelque chose qui le contient. Le principe pour l'analyse de l'ADN en biométrie n'est pas tellement différent du test d'ADN en médecine. Les similarités sont nombreuses. Mais pour permettre une authentification biologique, collecter des données biométriques est la première étape à suivre. Dans ces données biométriques, les informations personnelles, l'ADN d'un individu ainsi que sa photo sont enregistrés au préalable.

Un système informatique va traiter ces données dans la mesure où elles arrivent à fournir l'identité d'un individu propre à lui seul. Ensuite, dans un autre temps, c'est au tour de l'identification. Les démarches sont les mêmes que pour la première étape. En revanche, il faut relever une nouvelle fois l'ADN de l'individu pour être comparé à celui qu'on a enregistré. Le même système informatique traitera la comparaison.

Les techniques les plus utilisées

L'analyse de l'ADN est propre à l'identification. Mais dans la biométrie biologique, nombreux sont les autres domaines qu'elle peut cerner. Dans la rubrique sport par exemple, la biométrie biologique peut servir à déterminer des fraudes ou des tricheries. Certains sportifs exercent un dopage à leur corps afin de bénéficier de plus de résistance et de performance. Pour éviter cela, les méthodes biométriques consistent à analyser l'urine de chaque sportif. Des réactifs vont agir sur l'urine de manière à évoquer les traces de dopage possible.

Et ensuite, une application va analyser l'enregistrement dans la base de données et l'authentification, pour pouvoir comparer les deux prises. Cette comparaison sert à déterminer les corps étrangers qui peuvent se trouver dans l'organisme d'un individu, ainsi que les raisons pour lesquelles ils se sont trouvés là. D'autres domaines peuvent aussi utiliser d'autres mesures d'éléments biologiques comme la salive, le sang et bien d'autres encore.

Autres articles

Biométrie pour les particuliers : quels sont les risques ?

La biométrie ne cesse de démontrer son évolution à l'heure actuelle. Autrefois, seules les recherches de grande envergure usaient de la biométrie....